TSE TULA ! UN SPECTACLE DE CONTE THEATRALISE AU MENU DU FESTIVAL EMERGENCES ARTS ET RACINES

by

[ A+ ] /[ A- ]

TSE TULA ! UN SPECTACLE DE CONTE THEATRALISE AU MENU DU FESTIVAL EMERGENCES ARTS ET RACINES

Le spectacle Tse Tsula est un voyage qui explore l’univers de la tradition africaine à travers ses légendes et ces mythes. C’est l’histoire du petit Klévor qui lutte pour hériter du trône de son papa Roi. C’est également et encore celle d’un oncle qui veut à tout prix s’accaparer du pouvoir de son neveu Prince Héritier du Trône. Les récits abordés dans cette pièce retracent les ruses et les événements tragiques qui entourent les milieux de pouvoirs traditionnels, de royauté depuis les années immémoriaux. De plus, le texte nous plonge également dans une peinture des autres sujets qui font l’objet de la convoitise humaine comme la richesse et l’amour. Dans chacun des quatre récits concernant le pouvoir, la richesse la femme ou encore l’amour, tous les personnages font face à un même défi de l’existence humaine : vivre sa vie !
La création de Tse Tula revisite dans sa forme, le concept de conte théâtralisé, une nouvelle forme d’expression artistique du conte qui est une innovation de la compagnie ZITIC du Togo dans les années 90. Dans sa forme originelle l’ambition du concept était de conquérir le grand public de la rue par un spectacle de conte mouvementé. Il s’agit d’une forme plus adaptée pour attirer un public inhabituel aux créations artistiques dites élitiste qui sollicitent beaucoup l’imaginaire du public. La création procède d’un mélange de plusieurs disciplines artistiques notamment le conte le théâtre la danse afro-contemporaine, la percussion qui rappelle que le conte est un univers où le rêve fait côtoyer tous les arts pour le plaisir du public.
La chorégraphie revisite, les diversités d’expression artistique de l’environnement des personnages des contes est interprétée par les artistes conteurs ou les danseurs tout en faisant corps avec la narration des récits et dans un décor qui rappelle l’identité africaine d’antan.
La création s’est axée sur une adaptation des textes de récits divers tirés de « la Bataille entre les animaux et les oiseaux » de Bernard DADIE, « TSE TULA » de BESSAN Koffi, La bouillie mielleuse de Fati FOUSSENI ; l’araigne d’ALOU Kpatcha, et « une nouvelle vie à Kyerefaso » d’EFUA Théodora.
Cette nouvelle création sera sur scène à l’espace Forges Arts à Niamey au Niger au cours du Festival Emergences Arts et Racines.