Tombouctou: Entre ruines et désolation

by

[ A+ ] /[ A- ]

Tombouctou, ville des 333 saints a connu ce samedi, une des attaques les plus destructeurs de son histoires.
IMG-20180416-WA0016La énième attaque qui a visé l’aéroport de Tombouctou a causé d’énormes dégâts matériels et fait des victimes humaines dont un mort et des blessés graves.
D’où vient le mal ? Qui a péché,  Les FAMas ou la MINUSMA?
Le mal vient de l’ennemi, cet ennemi qui est a combattre au dedans et au dehors est malheureusement méconnu et invisible, dès lors le traquer, le combattre ou l’abattre devient le plus grand problème.
L’autre donne qui vient compliquer la situation est cette facilité à l’ennemi de se confondre aux Forces de Sécurité et cette fois ci a la MINUSMA et de se fondre dans le lot.
Tombouctou souffre aujourd’hui de plusieurs maux dont le plus crucial demeure l’insécurité. Enlèvement, assassinat à domicile, braquages, attaques à main armée souvent ciblées voilà le triste décor qui mine la vie de tous les jours du Tombouctiens.
Cette fois ci l’ennemi est allé trop loin en s’attaquant à la seul et unique voie sûre dont dispose Tombouctou pour rallier le Centre (Mopti) ou le Sud (Bamako).Situation grave et compliquée, l’ennemi veut il couper Tombouctou du Mali en empêchant le trafic aérien? Est ce une stratégie d’ablation de la Région ou une façon de dire “vous pouvez tenir vos élections mais pas ici a Tombouctou”.
La vue de ce qui reste de l’aéroport n’est que ruine et désolation, une désolation qui répercute sur la ville des 333 saints où la méfiance des uns envers les autres n’encourage pas le vivre ensemble et ne prône pas la réconciliation nationale.
Tombouctou est meurtrie, Tombouctou est endeuillée, Tombouctou a mal, mal du silence de ses filles et fils.
Mal de l’inertie des autorités
Mal de la présence de forces de défenses et de sécurité qui n’arrivent pas à défaire l’insécurité et neutraliser l’ennemi, enfin Tombouctou a mal de son enclavement
Correspondant a Tombouctou
Bara