Religion: Célébration du Maouloud, l’Imam Mohamed Moussa Diallo prône la Paix, la Reconciliation et la Tolerance

by

[ A+ ] /[ A- ]

Religion
Celebration du Maouloud Almoubarak
L’Imam Mahamadou Moussa Diallo prone la Paix, la Réconciliation et la tolerance conjugale.
La célébration du Maouloud fête musulmane pour commémorer l’anniversaire du Sceau des Prophètes le très exalté Mohamed (Paix et Salut sur Lui) est une tradition de très longue date, et c’est pour perpétrer cette tradition que de nombreuses et nombreux fidèles musulmans ont convergé ce Dimanche soir vers l’espace public de Torokorobougou un quartier populaire en commune 5 du district de Bamako.
Sous l’égide du celebre Imam Mohamed Moussa Diallo qui propage aînsi une action de son feu pere Thierno Moussa Diallo, les fidèles dudit quartier et leurs hotes venus de part le monde ont dans la joie commémoré l’anniversaire du prophète de l’islam.
Une foule nombreuse a pris part a la dite soirée de prêche dont la clôture fut plutard couronnée le lendemaïn après midi par des remises de reconnaissances.
Parmi les invités de marque ont peut citer entre autres le chef religieux  Sayed Zayed Mahmoud Mohamed de l’université Al Azad d’Égypte ; le frere Abdoul Malick venu de la France ; le secrétaire général du Conseil Fédéral des Adeptes de la Tidianiya au Mali Alhousseiny Diakité ; l’Imam Baldé Ba du quartier; et le président du Fonds de la Solidarité Islamique à Djeddah  à la retraite, Mohamed Lamine Djiré et le prêcheur à l’ORTM Assane Ba.
Étaient également présents des centaines de femmes et d’hommes, à l’écoute des différents prêcheurs.
L’Iman a tenu en haleine l’auditoire sur des thèmes d’actualité mais combien necessaires pour la vie du fidèle. Ainsi il a developpé selon les hadiths (traditions du Prophete Mohamed(PSL) et la parole de Dieu (le saint coran) sur la Paix, la Cohésion Sociale, la Sécurité, le Rôle de la Femme, le Djhad et le Terrorisme.
L’Imam dans sa prêche a souligné le caractere tolérant  de l’islam, il n’a pas manqué d’evoquer la tolerance dans le foyer entre les epoux et surtout l’estime du prophete pour le genre qui l’a fait abandonner l’ensevelissement des femmes  suite a une suspection ou une culpabilité de fornication ou d’adultere.
Mohamed Moussa DIALLO a clairement mis l’accent sur les terminologies Djihad et Terrorisme, selon lui deux pratiques a ne pas confondre car si le Djihad est un effort fourni pour t sa patrie ou l’islam, le terorisme est un acte barbare tentant a detruire des vies humaines et a créer le chaos dans les esprits. Ainsi L’Imam veut mettre fin a cette confusion entretenue par certain sur le Djihad et le terrorisme.
Parlant de l’insécurité et de la nonchalancede la mise en oeuvre de l’accord pour la Reconciliation limam fustige le sous developpement local de nos collectivités qui est un terrain favorable a tous les vices. L’imam denonce la circulation drastique d’arme de tout calibre dont la solution passe inevitablement par leur controle a travers le désarmement et le cantonnement.
Aussi le prêcheur pense que seul le dialogue inclusif pourra der a la cohesion sociale.
Une horde de prieres et de benedictions a mis fin a la soirée et comme prévu au programme  par les organisateurs la cérémonie finale a eu lieu l’après midi au stade de torokorobougou par la tradituonnelle fete de Maouloud de Adja Nene Diallo mère de l’Imam qui a instauré cette tradition depuis près de 33 ans.
 La remise de diplôme de reconnaissance parmi lesquels un au Cheick  Sayed Zayed venu spécialement de l’Egypte a mis fin aux festivités.
Vivement l’annee prochaine Nchallah
Malimedias.com