Moussa Ag Infahi, nouveau patron de la police nationale

by

[ A+ ] /[ A- ]

Le nouveau chef de la police nationale est le Contrôleur général de police Moussa Ag Infahi. Il est de Bourem, du quartier Diambourou, capitale de Bourem, selon ses habitants. C’est là qu’avec un certain Alpha Maïga, journaliste-reporter à l’ORTM, dans sa jeunesse, il a embrassé le métier du théâtre.

Moussa-Ag-Infahi
Comme tous les jeunes de son âge, Moussa Ag Infahi était avec la jeunesse du cercle dans toutes les activités socio-éducatives. Il aimait particulièrement le théâtre d’où son attachement à la culture. Avec Alpha Maïga et bien d’autres jeunes de Bourem, qui aimaient aussi le théâtre, ils jouaient ensemble entre la Maison des anciens combattants et la Maison des jeunes. C’est en 1986, lors de la Biennale artistique, sportive et culturelle de la jeunesse du Mali, que Moussa Ag Infahi joue son plus grand rôle de Balthazar (le bourreau) dans la pièce de théâtre intitulée : «Le cercle de la peur». Cette pièce a été écrite par le Professeur Oumar Kanouté. «Le cercle de la peur» parlait de l’apartheid en Afrique du Sud. Balthazar, d’après le Professeur Kanouté, est le grand ministre de la sécurité sous l’apartheid, celui qui met de l’ordre. C’est dire que Moussa Ag Infahi, en dehors du théâtre, doit jouer ce même rôle en mettant de l’ordre dans la police nationale.

L’homme sur le plan professionnel

Contrôleur général de Police, Moussa Ag Infahi est le nouveau Directeur général de la police. C’est de son poste de Conseiller technique au ministère de la Sécurité et de la Protection civile qu’il a été nommé Directeur général de la police. De janvier 2013 à décembre 2014, il était l’administrateur national chargé de la sécurité à la Représentation du Haut commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR) à Bamako. Une année avant, Moussa Ag Infahi avait occupé le poste de chef adjoint du Bureau des Etudes de la Coopération et de l’Informatique (BECI) à la Direction générale de la Police nationale. Poste qu’il a eu en quittant en octobre 2011 celui de Conseiller technique Police (UNPOL), Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Moussa Ag Infahi a été chef de la Division Etudes et Réglementation-Direction de la Police aux Frontières, à Bamako, de 2009 à 2010 ; en 2005-2009, Vérificateur assistant (Investigateur) au Bureau du Vérificateur général du Mali.

Au niveau de la police nationale, l’enfant de Bourem a été pendant un an (2004-2005) Commissaire principal ; Chef adjoint du Bureau central national (BCN) INTERPOL. Il a été Commissaire principal (Police aux frontières ‘PAF’) Aéroport Bamako Sénou ; Commissaire principal ; Commandant adjoint de la Brigade d’Investigations. De 2000 à 2001, Commissaire de Police adjoint de la ville de Kita (Région de Kayes); 1998-2000 : Commissaire de Police adjoint de la Ville de Diré (Région de Tombouctou). En 1993-1996, il était chargé des Aspects Institutionnels au Commissariat au Nord (Antenne de Gao).

Moussa Ag Infahi est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Police, Saint-Cyr-aux-Monts d’Or-Lyon-France ; de l’Ecole Nationale de Police- Mali (1996-1997). En février-septembre 1996, il fait le Peloton spécial à l’Ecole Militaire interarmes (EMIA) de Koulikoro. Il fréquente l’Ecole Nationale d’Administration (E.N.A.) de 1986 à 1991, où il obtient une Maîtrise en Droit Public. Après l’obtention de son Baccalauréat (1ère et 2ème Parties) Option: Lettres et Langues, au Lycée régional de Gao (1984-1986). Il a aussi suivi un stage de formation des formateurs en antiterrorisme (ATA), en collaboration avec le FBI et le Département d’Etat (USA), du 3 au 14 août 2009…

Moussa Ag Infahi est né le 20 juillet 1965 à Anderamboukane. Il est marié et père de 5 enfants. Il parle couramment le français, moyennement l’anglais. Il maîtrise parfaitement le tamasheq, l’arabe, le songhoï, le bamankan.

Source maliweb