MALI: Sommet France-Afrique: Le Fiasco des concertations des Jeunes à Tombouctou et Gao

by

[ A+ ] /[ A- ]

La France a créé un espace d’échange entre elle et ses partenaires afin de consolider les relations. La France-Afrique que notre pays organise pour la deuxième fois se tiendra au mois de Janvier 2017 à Bamako la capitale malienne.

Dans le souci de donner la parole aux jeunes du Mali sur les questions de Développement et d’Emploi la Commission Nationale d’organisation du dit sommet est à pied d’œuvre depuis un certain temps dans la dynamique d’offrir aux jeunes et aux femmes des espaces de concertation, seulement il se trouve que les localités diffèrent.

Les jeunes des régions du nord n’ont pas répondu à l’appel du CNJ-CNOSAF pour causes ils ont d’autres préoccupations plus pressantes et des divergences sur le sujets.

Pour d’aucuns cette activité n’est qu’une mascarade, leurs problèmes doivent se gérer au niveau national et non au niveau d’un sommet ou des sommités se retrouvent non pas pour prendre en compte leurs préoccupations mais pour dilapider les économies qui peuvent servir à créer de l’emploi.

Et pour certains c’est vraiment le moment pour dénoncer l’abandon des Jeunes du Nord par  l’Etat malien.

Pour ceux qui ont pris part c’est un espace utile au delà du sommet France-Afrique pour que le CNJ renoue avec la base car depuis un certain temps il y a une rupture de contact.

Et pourtant les femmes ont réussi avec brio à mobiliser leur sœur dans toutes les régions où elles sont passées.

Est ca qu’il y a feu à la demeure au sein du CNJ ? L’organisation a-t-elle manqué de moyen suffisant ?

« En tout cas il est déplorable que le Président Abdallah COULIBALY n’ait pas effectuer le déplacement sur le terrain tandis qu’il était présent dans certaines régions come Ségou et Sikasso » nous dit, un jeune ressortissant  de la Région de Gao.

Hamidou ElHadji TOURE

Malimedias