Mali: Droits Humains et Liberté de la presse

by

[ A+ ] /[ A- ]

Le mois de décembre a été toujours marqué au Mali par deux grands événements, la journée mondiale de lutte contre le ViH/Sida (02 decembre) et la Journée International des Droits de l’Homme (10 decembre)

Mon pays est mis en cause par un rapport accablant de la FIDH sur des manquements dûs aux comportements de certains éléments des Famas dans le Nord, le Centre et même Bamako.

C’est donc cette periode qu’un officier superieur de l’Armée Malienne en l’occurence le Colonel Abdoulaye Makalou, Secretaire General de la CVJR (Commission Verité- Justice et Réconciliation) choisi pour séquestrer, torturer, molester, humilier et menacer de mort le Journaliste Hamidou Elhadji TOURE Directeur de publication du site d’information www.malimedias.com et les membres de sa famille.

 

L’officier en question non moins ancien élève du CESTI de Dakar donc lui meme journaliste s’est senti humilier à travers un post publié sur la page facebook du journaliste en question et intitulé “”” la CVJR puise ses dernières ressources”””

Estimant que ce post peu flatteur nuit a sa réputation et faisant fi du droit inaliénable à la liberté d’expression et de presse, le très 《puissant》Colonel Makalou (au cas ou il mérite encore ette grade) a occulté ses supérieurs hiérarchiques (les 3 presidents de la commission) et la douzaine de conseillers (nommés par decret) pour se faire justice en sequestrant et torturant un journaliste qu’il finit par menacer de tuer, luii et les membres de sa famille, s’il ne refait pas un article flatteur et s’il se hasardait à parler de la mésaventure à qui que ce soit.

Apparement la CVJR est confondu à la personne du Colonel, sans se tromper on peut repondre par l’affirmatif au vu des contrats et des recrutements que ce dernier passe sans se référer à qui que ce soit et même s’il le fait ce n’est que pour la forme.

Notre vaillante armée dite la grande muette doit se mobiliser et ne plus accepter de tel individu en son sein.

La justice qui vient de faire sa rentrée annuelle doit s’autosaisir du présent dossier afin que désormais le citoyen retrouve son refuge dans la Loi

Notre Etat qui désespérément est train de se redeployer sur l’ensemble du territoire et regagner la confiance des citoyens afin de se repositonner sur la scène internationale doit sévir et ne pas laisser impuni cet acte qui se trouve être un de trop dans les agissements de nos Forces de Sécurité et de Defense.

Enfin que chaque citoyen desormais ait confiance aux autorités pour garantir à chacun la protection, la justice et l’assistance sociale nécessaires et vitales pour la démocratie.

TOURE Hamidou ElHadji