Mali : Des obstacles à la paix

by

[ A+ ] /[ A- ]

L’attaque de Tessit dans le cercle d’Ansongo a été dirigée par Abdoulkarim Ag Matafa, récemment libéré par Bamako. Il est le ministre utopique de la santé du Mnla. C’est un ennemi juré de Fadh Ag Almahamoud, secrétaire général du Gatia.

Il n’a jamais été pour la paix. La présence de la CMA constitue un obstacle à la paix dans le Gourma. Abdoul Malick Ag Ahma, Souleymane Illiyas sont tous dans le Gourma. Leur stratégie consiste à attaquer les localités, ensuite diriger les populations vers les camps de réfugiés au Niger ou au Burkina Faso.

Pourtant, les parents de ces bandits qui sont dans les villes maliennes assurent les autorités à longueur de journée qu’ils sont pour la paix. Alors que leur manœuvre consiste à faire partir les populations en cette veille de Ramadan vers les camps de réfugiés pour en tirer profit.

Certains habitants se demandent pourquoi les autorités burkinabè ne bronchent pas. En effet, ces rebelles viennent faire des attaques au Mali et retournent sur le territoire burkinabè avec des militaires maliens qui sont maintenus dans des conditions inhumaines de traitement.

Source:MaliActu

mise en ligne HETMinusma-ansongo-600x250