les Sommets Afrique France de 1973 à 2017

by

[ A+ ] /[ A- ]

Les sommets  Afrique-France de 1973 à nos jours.

Instauré par le Président Georges Pompidou en 1973, le « vieux couple fatigué » Afrique-France tente toujours de repartir sur de bonnes bases.

1973 -Paris

Le premier sommet entre la France et le continent, principale bassin de ses anciennes colonies, est créé par la volonté de Georges Pompidou. L’enjeu principal, à cette date, est géopolitique : après la guerre israélo-arabe, il s’agit de participer, et de faire participer l’Afrique, à la construction de la paix autour du bassin méditerranéen.

· Mars 1975 –Bangui avec pour thème Le Dialogue Nord Sud

· Mai 1976 – Paris Développement et Crise de l’’Energie

· Mai  1977 – Dakar  Questions Internationales, Coopération France Afrique

Valéry Giscard d’Estaing parle de la « montée des périls » en Afrique, sous-entendu l’influence grandissante de l’URSS. Sur le plan économique, la fièvre inflationniste semble le danger conjoncturel le plus immédiat, à côté des questions récurrentes de développement.

·  Mai 1978 – Paris le Sahel était à l’Ordre du jour

· 1979 –Kigali Trilogue Euro-Arabe-Afrique

· 1980 -Nice : Economie-Développement-Coopération Afrique France

Le deuxième choc et pétrolier, et la sécheresse au Sahel, sont les événements qui touchent au plus près les deux partenaires en ce début de décennie.

· 1981 -Paris : Tchad-Dialogue Nord Sud – Matières Premières

François Mitterand s’est installé à l’Elysée. De l’autre côté de la Méditerranée, le président ivoirien Houphouët-Boigny, lui, est aux commandes depuis longtemps. Le nouveau chef de l’Etat français est « proche de la sensibilité africaine », déclare le sage de la Côte-d’Ivoire.

· 1982 -Kinshasa

· 1983 -Vittel : La question du Tchad sera au centre du sommet en plus du débat sur l’Aide Alimentaire et les Questions Economiques

· 1984 –Bujumbura Politiques Générales

· 1985 -Paris : Mitterrand « l’Africain » assure que l’aide française au développement a grimpé de 0,36% de son PIB en 1981 à 0,55% en 1985, et que cet engagement particulier, parmi les pays développés, perdurera.

· 1986 –Lomé L’Apartheid et le Développement sont les thèmes abordés lors de ce sommet de LOME

· 1987 -Antibes  Les Matières premières, la Dette et l’Afrique Australe étaient à l’ordre du jour

Le président zaïrois Mobutu demande un effort aux riches, sur fond d’augmentation de la dette du continent et de baisse des prix des matières premières africaines.

· 1988 -Casablanca

· 1990 -La Baule   : Le sommet marque un tournant dans la politique africaine de la France. Le lien entre démocratie et développement y est souligné. Le président François Mitterrand déclare que l’aide française sera plus «tiède” pour les régimes autoritaires, «enthousiaste” envers ceux qui s’ouvriront à la démocratie.

· 1992 -Libreville : Sommet axé sur les problèmes économiques, face à la crise qui frappe le continent.

La solidarité, une exigence majeure pour sortir de la crise

· 1994 -Biarritz -François Mitterrand critique les contraintes imposées par la Banque mondiale aux pays africains. Le sommet adopte le principe de la création d’une force interafricaine d’intervention. Tenue en novembre, cette rencontre intervient après deux événements majeurs en Afrique: la dévaluation du franc CFA et le génocide au Rwanda, donnant lieu à de violentes critiques quant au rôle de la France dans ce pays.

· 1996 -Ouagadougou -

Le premier sommet de Jacques Chirac. Les rencontres sont dominées par les crises dans la région des Grands Lacs et en Centrafrique. Plus de 40 délégations sont présentes, parmi lesquelles un nombre record de pays anglophones, dont le Nigeria. Jacques Chirac déclare que seule «la bonne gouvernance” permet un «développement durable”, précisant qu’elle est une condition essentielle pour le maintien de l’aide des pays industrialisés.

· 1998 -Paris -Sommet consacré à la sécurité sur le continent, miné par de nombreux conflits, dont une rébellion en République démocratique du Congo (RDC, ex-Zaïre) qui a dégénéré en une guerre régionale.

· 2001 -Yaoundé -Cette réunion, consacrée aux défis de la mondialisation, a essentiellement porté sur la situation en RDC, après l’assassinat du président Laurent-Désiré Kabila. 52 pays sont représentés, plus importante participation depuis 1973. Pour la première fois, un président algérien, Abdelaziz Bouteflika, assiste à un sommet Afrique-France.

L’Afrique face aux défis de la Mondoialisation

· 2003 -Paris

Officiellement consacré aux «nouveaux partenariats entre l’Afrique et la France», le sommet auquel assiste le secrétaire général de l’ONU porte essentiellement sur la crise en Côte d’Ivoire. La présence du président zimbabwéen Robert Mugabe, accusé de graves atteintes aux droits de l’Homme, suscite protestations et manifestations.

· 2005 -Bamako : Le sommet est centré sur la nécessité d’aider des millions de jeunes Africains à sortir de la pauvreté et sur la lutte contre l’immigration clandestine. Pour la première fois, la totalité des 53 pays africains sont représentés dont 23 par leur chef d’Etat.

· 2007 -Cannes

Dernier sommet du président Chirac, dominé par la guerre au Darfour (Soudan). Le président français enjoint les puissances occidentales de penser aux intérêts du continent, notamment au sein de l’Organisation mondiale du commerce.

· 2010 -Nice : Le 25e sommet Afrique-France s’est tenu les 31 mai et 1er juin à Nice, Au menu, la place de l’Afrique dans la gouvernance mondiale, mais aussi la négociation d’accords sont attendus en matière sociale, énergétique et environnementale. Paris y a notamment promis son.

-2011 – Paris

-2012 – Kinshassa

-2014 – Dakar

-2015 Paris

-2017 – Bamako