AZONTO ET CHAMPAGNE A SEBENINKORO

by

[ A+ ] /[ A- ]

  Il semble que c’est au sommet de l’Etat que l’insouciance se manifeste le plus

Quand j’ai vu sur les réseaux sociaux ce flash rapide du Président IBK ouvrant grandement les bras pour le chanteur nigérian, Davido, précédé de l’ouverture d’une bouteille de champagne, j’ai cru d’abord avoir la berlue. Ensuite j’ai pensé au photo-montage. Mais hélas, ce n’était ni l’une ni l’autre, le Président IBK a bien organisé une soirée spéciale Davido pour “ma famille d’abord” à Sébéninkoro, afin d’éviter aux enfants gâtés de la République les désagréments d’un concert de très grande affluence et probablement à haut risque sécuritaire. Il fallait être un président ambianceur pour le faire.

Une audience accordée à un artiste par le président de la République, fut-il un danseur de “Skéléou”, eut été normale. Mais une soirée “in house”, “une party” pour le plaisir de fils, petits-fils, neveux, nièces, et fils d’autres ministres, par ces temps d’insécurité généralisée, d’attaques terroristes partout à travers le pays, est inacceptable et décevant, de la part de celui qui incarne la sécurité, le bien-être et le bien-vivre des Maliens. Nous pensions qu’il avait des insomnies, qu’il passait tout son temps à prier et à méditer pour le Mali et les Maliens, mais nous ne savions pas qu’il pouvait se permettre le luxe d’organiser une soirée VIP pour “sa famille d’abord”, quand ça brûle partout au Mali.

Tous les Maliens essayent de resserrer les rangs pour faire face à l’ennemi commun, même ceux qui n’apprécient pas l’accord signé avec la CMA s’en accommodent, pour donner un peu de chance au retour de la paix, mais il semble que c’est au sommet de l’Etat que l’insouciance se manifeste le plus. Cela à travers des scandales à répétition signalés çà et là à travers les medias, les réseaux sociaux, des gaspillages de deniers publics par ceux-là qui sont chargés d’y veiller, des dépenses de luxe dans tous les départements ministériels, et pour couronner le tout, un concert de “Azonto/Skeleou arrosé au champagne à Sébéninkoro. Que Dieu sauve le Mali.

Kalifa Gadiaga                                                                      Professeur d’Enseignement Sécondaire                                                                                   Columbus Ohio – USA