Analyse de la situation au Mali, Un haut gradé donne sa vision

by

[ A+ ] /[ A- ]

Le problème de l’insécurité au Mali est à trois dimensions , une dimension nationale, une dimension sous régionale et une dimension internationale.
1 *) LA DIMENSION NATIONALE.
Le ressurgissement de la rébellion touareg sous l’impulsion du président français Nicolas Sarkozy suite à l’assassinat de Kadafi par les forces de L’O.T.A.N sur l’initiative du même Sarkozy a permis de créer un grand désordre par des recrutement tous bords et tous genres pour la guerreà au Nord, l’objectif ayant été de chasser l’armée malienne au profit d’une indépendance touareg, un objectif des touaregs depuis les premières heures de l’indépendance.
La France s’est toujours servi de ce objectif indépendantiste touareg pour manipuler ces communautés à ses propres fins contre le pouvoir central.
Chasser l’armée malienne du Nord a été une option de dernière minute parce que le coup d’État de Amadou Aya qui avait décapité l’armée l’avait très désordonnée,très désorganisée, très désorientée et très affaiblie.Pour la suite, l’internationalisation de la gestion de cette rébellion Nord, avec la zone touareg échappant complètement à notre contrôle, nous avons perdu le leaderchip, toutes les initiatives et toutes les possibilités de recherche de solution entre maliens le pouvoir ayant été finalement sous le contrôle de la France.
La France s’est retrouvée le leader incontournable pour la recherche de solution avec à ses côtés et à son service, les organisations africaine, régionale, et sous régionale, les services du conseil de sécurité de l’ONU se référant à elle.
2 *) LA DIMENSION SOUS RÉGIONALE.
Pour qui connaît l’état des relations diplomatiques entre l’Algérie et la France caractérisé par la méfiance, la présence de bases militaires françaises au Mali a la frontière algérienne, donne forcement de l’insomnie au pouvoir algérien,car une menace pour sa tranquillité politico- stratégique nationale et sous régionale L’insécurité transportée au centre du Mali et son exportation dans les pays voisins du Burkina et du Niger pour y donner une dimension Sahelienne, donnent au problème malien une dimension sous régionale.
3 *) LA DIMENSION INTERNATIONALE.
Le problème du Mali devient de plus en plus une inquiétude internationale par la présence de groupes terroristes qui se réclament de groupes terroristes internationaux avec son corollaire de traffic tout genre.
En plus de la richesse de son sous-sol en minerais, le Sahel regorge de très grands bassins d’eau potable, l’eau potable qui deviendra un enjeu pour le monde dans l’avenir sans compter que le Mali est militairement une zone stratégique pour le contrôle du Sahel et du Sahara.


Une bataille diplomatique a travers le Mali autour de leurs intérêts liés à l’insécurité malienne se mène intelligemment entre l’Algérie et la France pour le contrôle de la situation.
Cest sûr que le ministre des affaires étrangères Jean Ives Ledrian vient dans ce cadre au Mali pour s’assurer que tous les engagements pris par le Mali tiennent et sont respectés au demeurant, faire des réglages pour consolider.

Voilà la complexité de l’insécurité au Mali. Une insécurité qui est entrain d’échapper au contrôle de ceux qui en sont les instigateurs car les communautés commencent à y trouver des intérêts. Les dirigeants doivent avoir une bonne lecture de la situation, une bonne vision et une bonne stratégie de que faire et de comment faire.

Faire vite pour ne pas avoir à combattre des communautés entières qui refuseront de reconnaître l’État parce que se sentant abandonné de par son absence très prolongée et de par le reigne des nouveaux maîtres des lieux.
ANALYSES.
Le Colonel karo Koné a la retraite.